Anges fêlées

Anges fêlées

Eva Doumbia

Il y a Nathy, il y a Sofia, il y a Magali et Ibrahima, et d'autres fêlures qui barrent nos regards, qui rasent les murs, traînent dans les rues et y projettent sans le savoir, sans le vouloir, incidemment, leurs récits visibles ou invisibles.

Anges. Fêlées. De passage. Parmi nous. Elles/Ils sont comme des ombres de poussière, à Marseille ou sur les bords du Djoliba, ici et ailleurs. Dans les perditions qui délimitent les ruelles et les vies. Près des frontières identitaires qui ne se nomment pas. Dans les colères. Dans les cris rentrés. Dans les espérances et les désillusions. Et la bête qui s'installe. Dans l'esprit. Comme une folie, une vague ombreuse que personne ne voit venir, une dépression, une tempête sourde dans une société qui s'empresse de tout lisser, de tout effacer.

Comment arriver à faire ressentir, comprendre ce que l'autre éprouve ? Ne serait-ce qu'un moment ? La sensation de prononcer pour l'autre des mots inaudibles. Il faut donc juste se taire et partir ?

Nathy, Sofia, Magali, puis Ibrahima, et les autres, tenu(e)s au sol par on ne sait quel fil... elles/ils essaient tous de partir, mais la bête joue, on ne part pas comme ça, il faut subir la violence d'être d'ici et de là-bas, on ne s'arrache pas d'une terre quand on n'a pas de racines.

Anges fêlées est le roman d'un silence, de plusieurs voix, de l'impossibilité à dire, quand de la fêlure de l'être s'échappent les voix qui fissurent l'édifice identitaire.

  • ISBN : 9782364131828
  • Format : 15 x 22 cm
  • Pages : 92
  • Prix : 12,00 €
  •  
  • Fabrication :

    Livre broché, couverture imprimée en quadrichromie recto et verso sur Constellation Snow, papiers intérieur et de couverture issus de forêts écologiquement gérées.

Partager