Nouvelle-Calédonie

Ouvrage de Michel Levallois

Empreintes de Raharimanana

Le dimanche, 15 novembre 2015. dans Nouveautés

Empreintes de Raharimanana

Entre poésie et rêve, entre révolte et murmure, saisir l'effacement de l'espace, l'écoulement du temps. Empreintes pose les mots de l'écrivain Raharimanana sur les pas du danseur Miguel Nosibor. Inscrivant le mouvement dans l'espace, traçant le geste dans le temps.

Généalogie d’une banalité de Sinzo Aanza

Le mercredi, 11 novembre 2015. dans Nouveautés

Généalogie d’une banalité de Sinzo Aanza

À Élisabethville tous les habitants creusent. Petit Pako, Kafka, Tutu Jean et le Cheminot creusent, à la main, à la pelle, avec tout ce qui creuse : la faim, la hargne, la colère, la révolte. Les multinationales creusent bien, elles, avec leurs engins, s'accaparant le cuivre et les terres rares du pays. Alors pourquoi ne pas creuser devant sa porte, fouiller dans le sous-sol du quartier pour devenir riche ?

Un petit matin de Simonne Henry Valmore

Le mercredi, 11 novembre 2015. dans Nouveautés

Un petit matin de Simonne Henry Valmore

12 janvier 1934. La Martinique est en état de choc. Un jeune garçon a découvert sur le sable d'une petite plage du Nord-Caraïbe le corps rejeté par la mer d'un homme sauvagement assassiné. Cet homme retrouvé ligoté, bâillonné a pour nom André Aliker. C'est un journaliste. C'est aussi un communiste de la première heure, aimé de la population et en particulier, des dockers et des ouvriers de la canne à sucre, mal payés par le maître du rhum, monsieur Aubéry. À travers son journal, Justice, Aliker n'hésite pas, preuves à l'appui, a le dénoncer pour fraude fiscale et corruption de magistrat.

Le prix Beur FM pour Yahia Belaskri

Le dimanche, 01 mars 2015. dans Actualités

10957354 10152515652462126_7484107178100573076_n

Le prix Beur FM méditerranée a été décerné à Yahia Belaskri pour Les Fils du Jour lors du Maghreb des livres.

Le monde (des idées) blessé

Le vendredi, 09 janvier 2015. dans Actualités

Après l’attentat ce 7 janvier 2015 au siège du journal de Charlie Hebdo, l’ensemble des 400 éditeurs de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants adresse aux proches des victimes ses condoléances les plus attristées. 

Aujourd’hui plus que jamais, la solidarité est de mise — nous pensons aux journalistes et dessinateurs de presse des quatre coins du monde qui risquent leur vie pour la liberté d’expression. 

Nous continuerons avec détermination et conviction, tel que nous l’avons exprimé dans la Déclaration de Dakar (2003), la Déclaration de Paris (2007) et celle du Cap (2014), à oeuvrer aux côtés des journalistes, des auteurs et des créateurs pour lutter contre toute forme d’oppression de la parole, à défendre l’équité d’expression partout dans le monde.

logo fr_acc_130

Le 9 janvier 2015, les 400 éditeurs indépendants de 45 pays dans le monde 

membres de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants 

Nous sommes Charlie

Le vendredi, 09 janvier 2015. dans Actualités, Textes et articles

Si tu parles, tu meurs
Si tu te tais, tu meurs
Alors parle et meurs !

TAHAR DJAOUT

Nous sommes Charlie. Oui nous sommes Charlie. Ne vous en déplaise !
Nous savons que cela vous déplait car vous ne supportez pas la liberté, toutes les libertés.

Vous n'aimez pas la liberté d'expression que vous croyez étouffer en assassinant lâchement des dessinateurs de presse qui ont élevé l'irrévérence au firmament du journalisme, en pratiquant l'humour et la dérision.