Ernest Pépin

Ernest Pépin

Ernest Pépin figure parmi les écrivains majeurs de la Guadeloupe. De la négritude à la créolité, il est toujours resté fidèle à son engagement littéraire dans une œuvre très personnelle où alternent poésie et roman. Enraciné dans sa terre guadeloupéenne, il se veut ouvert aux vents du monde et sensible à tous les combats de l’humaine condition. Lauréat de nombreux prix littéraires (Casa de Las Americas, RFO, prix des Caraïbes…), membre du prix Carbet des Amériques, il exprime avec talent la diversité et la complexité des lettres antil laises. Il a publié de nombreux ouvrages dont L’Homme au bâtonTambour BabelL’Écran rouge et Cantiques des tourterelles.

Ernest Pépin a obtenu le prix Robert-Delavignette 2011 de l'Académie des Sciences d'Outre-mer pour son roman Le soleil pleurait.

  • Bibliographie

    Aux éditions Vents d'ailleurs
    Dernières nouvelles du colonialisme, recueil de nouvelles, collectif, Vents d’ailleurs, 2006.
    Le soleil pleurait, Vents d'ailleurs, 2011.

    Chez d'autres éditeurs
    Cantique des tourterelles, Éditions Écritures, 2004.
    Le tango de la haine, Gallimard, 1999.
    L’écran rouge, Gallimard, 1998.
    Babil du songer, Ibis rouge, 1997. 
    Tambour-Babel, Gallimard, 1996. 
    Coulée d’or, Gallimard, 1995.
    L’homme-au-bâton, Gallimard, 1992.
    Salve et salive, Silex, 1986, 
    La soufrière, Ceda Abidjan, 1985.
    Au verso du silence, L’Harmattan, 1985.

Partager