Raharimanana

Raharimanana

Né en 1967 à Antananarivo, Raharimanana devient journaliste pigiste à RFI puis enseignant de français. Depuis 2002, il se consacre entièrement à l’écriture, à la recherche et à la restitution de cette mémoire trahie par des récits où « se confondent mythe et réalité ». Il a publié des recueils de nouvelles, des pièces de théâtre et des romans.

  • Bibliographie

    Nour, 1947 (Le Serpent à Plumes, 2001)
    L’Arbre anthropophage 
    (Joëlle Losfeld, 2004)
    Za 
    (Philippe Rey, 2008)
    Tsiaron’ny nofo
    , tononkalo (éditions K’A, 2008)
    Madagascar 1947 
    (Vents d’ailleurs, 2007 ; édition bilingue 2008)
    Les cauchemars du gecko (Vents d’ailleurs, 2011, prix poésie du Livre insulaire, 2011)
    Portraits d'insurgés, Madagascar 1947. Avec les photos de Pierrot Men (Vents d’ailleurs, 2011)
    Enlacements (Vents d'ailleurs, co-édition Théâtre Athénor Saint-Nazaire/Nantes, 2012)
    Des ruines (Vents d'ailleurs, 2013)
    Obscena (Vents d'ailleurs, 2013)
    Il n'y a plus de pays (Vents d'ailleurs, 2013) 

    Il est auteur de nombreuses pièces de théâtre (dont Les cauchemars du gecko et Madagscar 1947, Des ruines… mises en scène par Thierry Bédard, compagnie notoire) et il dirige la collection « Fragments » chez Vents d’ailleurs.